17/09/2010

Fatou Gaye

Ce mercredi, c’était le baptême de la fille d’un des frères de Souleymane, Jibi. Elle est née le lundi 6 et dans la tradition musulmane, le baptême est célébré 9 jours après la naissance.

À sa naissance, le bébé ne porte pas de nom. C’est le père qui va décider du nom de son enfant et le dire à l’oreille du marabout (ou de l’imam) juste avant la cérémonie. Celui-ci, durant sa prière, le révélera à l’ensemble. Ici, la fille a reçu le même nom que sa marraine, à savoir Fatou.

59222_425916342980_705782980_4936016_2662034_n.jpg

Une fois le nom prononcé, on égorge directement le mouton choisi pour l’occasion.

63575_425917102980_705782980_4936033_6705244_n.jpg 63575_425917107980_705782980_4936034_653550_n.jpg

On donne aux convives le « lakh » (pas certain de l’orthographe…) composé de mil et de lait caillé (dans le genre bourratif, c’est vraiment pas mal !).

 

62689_425916617980_705782980_4936021_1271633_n.jpg

Ensuite, les hommes palabrent à l’ombre (excepté celui qui découpe le mouton) et les femmes préparent le repas.

 

59315_425916642980_705782980_4936022_4706051_n.jpg 60326_425917187980_705782980_4936036_2537456_n.jpg 63037_425916687980_705782980_4936023_3850566_n.jpg

Une fois le repas et les cannettes avalées (de jus, pas de bière malheureusement :)), les hommes prennent le thé tandis que la maman va se vêtir du joli boubou que son mari lui a acheté. Et c’est parti pour la séance photo avec tout le monde !

62521_425916867980_705782980_4936029_7283485_n.jpg 62811_425916952980_705782980_4936030_1637158_n.jpg

Les femmes vont alors lui chanter des chansons en son honneur et lui donner différents cadeaux.

 

62811_425916957980_705782980_4936031_1051672_n.jpg

 

Voilà comment se passe un baptême chez les musulmans sénégalais. On espère assister à un mariage :)

 

61993_425916772980_705782980_4936026_6342757_n.jpg 62521_425916862980_705782980_4936028_4164839_n.jpg

62252_425916767980_705782980_4936025_1975033_n.jpg 62994_425917192980_705782980_4936037_2797864_n.jpg

 

DSC_0140.jpg

 

 

16:36 Écrit par Sophie et Pierre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/09/2010

Korité

Ayant vu la lune ce jeudi soir (attention seulement entre 19h15 et 19h30), on pouvait enfin fêter la fin du ramadan le vendredi. C'est la Korité. Au menu, bcp de nourriture et bcp de thé! 

47083_423824527980_705782980_4891252_7496631_n.jpg 47212_423824642980_705782980_4891257_7355613_n.jpg 

47319_423824692980_705782980_4891259_5078528_n.jpg 60517_423824807980_705782980_4891261_919640_n.jpg

58446_423824872980_705782980_4891263_5075042_n.jpg 61974_423824592980_705782980_4891254_58397_n.jpg

 

61994_423824487980_705782980_4891250_1666295_n.jpg 61999_423824552980_705782980_4891253_1499182_n.jpg

 

 

 

 

 

13:24 Écrit par Sophie et Pierre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/09/2010

3 jours dans les îles du Siné Saloum

Sophie s'est rendue 3 jours dans le Siné Saloum pour visiter un ancien projet réalisé dans cette zone relatif au fumage de poisson et à l'ostréiculture. Elle était accompagnée de Chérif (responsable de l'ancien projet) et de Malick (le chauffeur d'ADG). Je me suis bien sûr glissé discretos dans le coffre Sourire

Après un départ aux petites heures et la traversée du fleuve Saloum avec le (vieux et trèèèèès lent!) bac à Foundiougne, on a pris une pirogue pour se rendre dans les différentes îles.

DSC_0001.JPG DSC_0006.JPG

DSC_0008.JPG DSC_0010.JPG

Première halte à Djirnda pour y rencontrer le groupement de femmes faisant du fumage de poisson (pour la consommation sénégalais mais également exporté vers le Burkina ou la Guinée). 

DSC_0017.JPG DSC_0027.JPG

Dans le village de Siwo, explication de la confection de gants et de bottes en Jeans pour travailler dans la mangrove sans s'entailler les mains et les pieds. Malin!

DSC_0032.JPG DSC_0037.JPG

Sans oublier le petit comité d'accueil...

DSC_0067.JPG DSC_0068.JPG

On y découvre aussi la culture d'huître à l'aide de guirlandes (des fils accrochés à un bout de bois). Naturellement, les huîtres se fixent sur les racines de la mangrove. On a donc développé leur élevage sur des fils car les habitants coupent régulièrement les racines par facilité pour enlever les huîtres.

DSC_0053.JPG DSC_0064.JPG

Après 3 jours, retour à Thiès en passant par les pistes de Fatick.

DSC_0101.JPG DSC_0106.JPG

_________________________________

Photos en vrac' :

DSC_0082.JPG DSC_0074.JPG DSC_0094.JPG

DSC_0077.JPG DSC_0080.JPG

DSC_0085.JPG DSC_0095.JPG

_________________________________

Le WK passé, on a également été avec nos voisins Margot et Joris voir le Louma de Touba Toul : grand marché aux moutons, cheveux et chèvres... On est malheureusement revenu les mains vides Sourire

Août 2010 (115).JPG 

Août 2010 (117).JPG

 

Août 2010 (120).JPG 

Août 2010 (122).JPG

 

Août 2010 (123).JPG 

Août 2010 (125).JPG

 

Août 2010 (139).JPG 

Août 2010 (154).JPG

 

Après la piste du retour, une bonne douche est plus que nécessaire!       

_________________________________

Malgré la chaleur, le peu de lait de chèvre et son prix, j'ai quand même réussi quelques nouveaux fromages (au thym, au poire concassé et nature)

Août 2010 (158).JPG 

Août 2010 (160).JPG

 

 

22:56 Écrit par Sophie et Pierre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |